Le stock d’adresses IPv4 encore disponibles se réduit comme peau de chagrin. Le seuil quasi psychologique des moins de 10 % a été franchi.

En ce début d’année 2010, le cri d’alarme de la Number Resource Organization sonne comme un terrible rappel. Le stock d’adresses IPv4 n’est pas inépuisable ! L’autorité de régulation de l’Internet (  ICANN ) avait déjà tiré la sonnette d’alarme. L’organisme IANA ( Internet Assigned Numbers Authority ) avait quant à lui prévu une véritable pénurie pour 2010 qui sera finalement plutôt réelle en 2011.

La NRO, soit le représentant officiel de cinq RIR ( Regional Internet Registry ) qui supervisent l’attribution des adresses IP, a indiqué cette semaine qu’il ne reste plus que moins de 10 % d’adresses libres en IPv4. On a peine à réaliser que ce stock de 4,3 milliards d’adresses ne sera bientôt plus. La panacée paraît être le passage à IPv6 avec son codage d’adresses sur 128 bits ( et non plus 32 bits ).

Même l’Europe ne s’y est pas trompée, et la Commission européenne escompte que d’ici la fin de l’année 25 % des entreprises, des administrations publiques et des particuliers européens utiliseront IPv6.

Source : IPv4 : moins de 10% d’adresses restantes.

Tags: , , ,