Un article de Phoronix démontre qu’il est aujourd’hui plus que pertinent d’abandonner les moutures 32 bits de Linux au profit de leurs dérivés 64 bits.

Aujourd’hui, le passage à une version 64 bits de Linux est relativement aisé. Les pilotes propriétaires des constructeurs de cartes graphiques sont disponibles en 64 bits, tout comme une version de test du greffon Flash. Les logiciels libres couvrent sans problèmes tous les autres besoins. Nous avons déjà vanté les qualités de la Fedora 64 bits, qui intègre une surcouche efficace permettant – au besoin – d’installer des binaires 32 bits.

Lire le reste de cet article »

Tags: , ,